Toute la vie humaine est un choix, Jean Paul Sartre n’avait pas t-il dit que l’homme est le boulanger de sa vie ?

Si nous analysons cette assertion sous un aspect de libre arbitre, on assimilerai aucune religion ou aucune race à une terreur quelconque, aussi les problèmes religieux ne doivent pas faire l'objet d'un amalgame ou d'une critique subjective et émotionnelle, peut être même xénophobe, mais plutôt les critiques émises doivent être constructives et de façon à ne pas semer la discorde ou une tendance égocentrique ou raciste, car la raison doit primer sur l'irrationnel.

Aucune religion quelle qu’elle soit ne prône la violence ou en ferait l’apologie, certes on croiserait d’énormes courants radicaux qui prôneraient le terrorisme, mais il serait très dommage d’associer cette hérésie suicidaire à une religion quelconque, toutes les religions ont leurs préceptes, et leurs droits s'adaptent à leur milieu et à leur culture, et le terrorisme n'est pas propre à une religion ou à une culture. Le terrorisme est un problème très délicat et un ennemi très dangereux qui nui gravement aux civilisations entières.
Chaque peuple sur cette terre, qu'il soit de la religion chrétienne, musulmane, juive ou bouddhiste souffre du terrorisme.
Il est évident que quelques esprits radicaux font l'apologie de l'intégrisme et du terrorisme, et il serait dangereux d’assimiler ces quelques individus à une race de personnes ou à une religion quelconque, on connaît aujourd’hui quelques courants sectaires et très radicaux au sein de quelques religions, aussi ces courants sont l'objet d'une contestation énorme dans les pays musulmans, car c'est de l'Islam dont il s'agit dans ce texte.
Aucune religion à ce que je sache ne prônerait le terrorisme, mais ce qui est évident dans cette tragédie, c'est que certaines religions sont en proie à un embrigadement sectaire très patent.
Et ce qu'il faut retenir, c'est que le terrorisme est un mal mondial, les terroristes sèment la terreur dans toutes les capitales libres de ce monde, que ce soit dans les pays musulmans, confèrent les attentats de Casablanca au Maroc, aux Philippines ou en Indonésie ou encore en Tanzanie, au Kenya ou ces derniers temps à Bagdad (devenus journaliers), dans les pays chrétiens à l'instar des USA, de

la France

, de l’Espagne ou actuellement ceux de Londres.

Les caricatures diffamantes actuelles d’un quotidien scandinave sur le prophète Mahomet, ne renfonceront que les haines sont pour autant permettre le dialogue.

Le terrorisme est un mal planétaire, aujourd'hui force est de constater avec désarroi que la gangrène est en train de s'étendre partout dans le monde, et .Cette terreur ne provient ni de l'Islam, ni de ses Imams, mais d'un groupe de prédateurs assoiffés de sang et tourmentés par une folie patente. Ces dangereux criminels embrigadent des inconscients dans un mouvement ténébreux et inhumains
11_09Ces personnes, parfois des jeunes, sont embrigadées par la radiance maladive de quelques mécréants qui les enfièvre et les pousse à commettre des actes immondes et irrémissibles, enlevant à des personnes innocentes le droit à la vie.

Somme toutes, Il sied de retenir ici que le terrorisme est un drame humain, et que toute personne quelle qu'elle soit, se doit de lutter contre cet ennemi invisible et de le dénoncer sans pitié, afin que la société puisse respirer.
Le terrorisme n'a pas de nom et sa terreur n'a pas de religion.